Ravalement de Façade et I.T.E

Ravalement de Façade

La norme NF P 84-403 définit des familles de revêtements de façade à partir des principales fonctions assurées par les systèmes mis en œuvre :

2 GRANDES FAMILLES SE DISTINGUENT

1 - Fonction décorative (D)

  • Systèmes de classe D1 (norme NF P 84-403) : Hydrofuge de surface Lasure à béton
  • Systèmes de classe D2 (norme NF P 84-403) : Peinture à film mince
  • L’application des produits D2 (peinture à film mince) s’effectue en une ou deux couches. La première des deux couches s’appelle alors couche intermédiaire. Elle doit être compatible avec l’impression et le produit prévu en recouvrement. La couche intermédiaire est souvent la même que celle de finition. L’application des produits D2 peut être effectuée de façon manuelle ou mécanisée.

  • Systèmes de classe D3 (norme NF P 84-403) RSE : revêtement semi-épais destiné à masquer le faïençage et RPE : revêtement plastique épais
  • Ils s’appliquent en une seule couche de finition (application manuelle ou mécanisée).

2 - Fonction d’imperméabilité à l’eau système de classe (I)

Ces systèmes sont formulés exclusivement à partir de résines vinyliques et/ou acryliques, en dispersion dans l’eau. De comportement élastomérique, les films formés résistent à la microfissuration et à la fissuration du subjectile. Ils sont définis dans la norme NF P 84-403, et s’appliquent selon le DTU 42.1 (norme NFP 84-404)

Revêtements résistant à la microfissuration et la fissuration existante du subjectile
Systèmes de classe I1 : Système résistant à une microfissure maximale du subjectile de 0,2 mm
Systèmes de classe I2 : Système résistant à une fissuration maximal du subjectile de 0,5 mm
Revêtements résistant à la fissuration existante ou à venir du subjectile
Systèmes de classe I3 : Système résistant à une fissuration maximale du subjectile de 1 mm
Systèmes de classe I4 : Système résistant à une fissuration maximale du subjectile de 2 mm

Isolation Thermique par l'Extérieur

Définition :

La réglementation thermique française a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l'éclairage. Elle est définie actuellement par la réglementation thermique 2012 (RT 2012), qui a succédé aux réglementation thermique 2005 (RT 2005) et réglementation thermique 2000 (RT 2000).

Description de la RT 2012 :

  • Le principe, les objectifs de la RT 2012 sont de :
    • Réduire les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre
    • Encourager le développement de nouvelles technologies
    • Contribuer à l'indépendance énergétique nationale
    • Rendre la réglementation plus lisible : 1378 pages.
  • Cadre juridique : Cette réglementation thermique a été votée le 12 juillet 2010.
  • Cadre d'application
    • Applicable aux bâtiments résidentiels et non résidentiels, neufs
    • Calcul de la consommation de chauffage, d'Eau Chaude Sanitaire (ECS), d'éclairage, de climatisation, de ventilation et des auxiliaires ;
    • Exigences calées sur le label performant BBC-Effinergie.
  • Domaine d'application
    • Bâtiments ou parties de bâtiment à usage de bureau et d'enseignement,
    • Aux établissements ou parties d'établissement d'accueil de la petite enfance
    • Aux bâtiments ou parties de bâtiments à usage d'habitation.

Avantages :

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est une solution possible notamment à l'occasion d'une rénovation complète ou à l’occasion du ravalement d’une façade ou d’un pignon. Lorsque les enduits extérieurs sont dégradés, l’isolation par l’extérieur permet en effet de réaliser plusieurs opérations en même temps : isolation, étanchéité, ravalement.

  • L’isolation extérieure assure une haute performance de l’isolation grâce à la suppression des ponts thermiques de structure. Cette technique s'adapte parfaitement à la réalisation de maisons basse consommation ou de maisons passives.
  • Elle permet de conserver l’espace intérieur de son habitation lors d'une rénovation. Ce qui n’est pas négligeable quand on manque de place ou que l’on ne veut pas réduire sa surface habitable.
  • Contrairement aux idées reçues, l’isolation par l’extérieur offre une grande variété d’aspects, du plus traditionnel au plus moderne, ce qui la rend compatible pour la rénovation de maisons anciennes

Principe de base :

L’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) consiste à rapporter sur les parois opaques (murs) :

  • Un isolant (polystyrène expansé blanc ou gris ou laine minérale) qui peut être collé ou fixé mécaniquement (1).
  • Un enduit mince composé d’un enduit acrylique ou d’un mortier-colle (en fonction du système retenu) (2).
  • Une armature trame en fibre de verre (3).
  • Un produit de finition mince ou structuré, minéral, siloxane ou organique (4)